Problème d'affichage : cliquez ici.
Les Grand Projets du Sud Ouest - Flash Infos

N°11 - Février 2011

Au sommaire :

  • Reprise de la concertation en avril 2011
  • Publication de la Lettre d'information n°8 
  • 7 ans pour le Bilan Carbone® GPSO
  • L’évolution des territoires du Sud-Ouest avec GPSO vue par les agences d'urbanisme

-

Reprise de la concertation en avril 2011

La concertation avec les acteurs du territoire (commissions consultatives et groupes de travail) sur la sélection des hypothèses de tracé à comparer vient de se terminer à la mi-février 2011. Les présentations de RFF aux différentes réunions sont en ligne et les comptes-rendus le seront prochainement.
--> Téléchargez les présentations de RFF aux commissions consultatives
--> Téléchargez les présentations de RFF aux groupes de travail

En ligne également l’ensemble des cartes au 10 000èmedes zones sensibles et hypothèses de tracé - sans ou avec rétablissements des réseaux – qui ont été présentées en réunion de concertation en janvier 2011.
--> Visualisez les cartes 

Carte

Prochain rendez-vous en avril 2011 pour présenter le résultat de la comparaison des hypothèses de tracé aux acteurs de la concertation et au public.
Seront présentés : le résultat de la comparaison des hypothèses de tracé, la méthode de comparaison et le calendrier de la suite de la concertation jusqu’au choix du tracé par le Comité de pilotage.
 

-

La Lettre d'information n°8 (janv. 2011) est sortie

Au sommaire de la Lettre, entre autre :

  • Lettre d'information GPSO n°8les étapes clés en 2011,
  • nos réponses à vos interrogations sur les lignes existantes : pourquoi l’aménagement des lignes existantes ne suffit-il pas ? Pourquoi les lignes réaménagées ne peuvent-elles offrir les mêmes services que les lignes nouvelles ? Compte tenu de la situation actuelle du fret ferroviaire, cela vaut-il le coup d’y investir des milliards ? Gagner quelques minutes justifie t-il d’investir plusieurs milliards ?...,
  • l’interview de Jean Marieu, ancien directeur de l’Institut d’Aménagement, d’Urbanisme et de Tourisme de Bordeaux,
  • l’état d’avancement des projets ferroviaires espagnols, présenté par le Directeur Général des chemins de fer espagnols, Carlos Maria Juarez Colera.

--> Téléchargez la Lettre d’information n°8

 

-

Bilan Carbone® GPSO : 7 ans

En 7 ans d’exploitation, les émissions de gaz à effet de serre générées par la construction et l’exploitation du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest seront compensées, sachant que l’évaluation globale pour les projets de LGV est en général de 15 ans.
Dans le cadre d’un projet d’infrastructure, le Bilan Carbone® permet de comptabiliser :

  • d’une part, les émissions de gaz à effet de serre en phase de conception, de construction et d’exploitation, une fois le projet mis en service,
  • d’autre part, les émissions évitées du fait du report de trafic des modes fortement consommateurs en carbone (comme l’avion et la voiture) vers des trains qui sont des modesFiche thématique Bilan carbone « light » en carbone. Le train permet de diminuer très largement les émissions de gaz à effet de serre : 10 à 15 fois moins qu’une voiture et 30 fois moins qu’en avion.

--> Téléchargez le communiqué de presse sur la première évaluation du Bilan Carbone® du GPSO                                                                      
--> Prochainement en ligne : la fiche thématique GPSO

-

Les agences d’urbanisme se sont penchées sur l’évolution des territoires du Sud-Ouest avec GPSO

Synthèse LGVL’étude réalisée à la demande de RFF par les agences d’urbanisme de Bordeaux, Toulouse et Bayonne a mis en avant les apports de GPSO pour le grand Sud-Ouest. Suivant l’échelle considérée, GPSO c’est plus de coopération entre les régions transfrontalières, une réduction des temps de déplacement en train, un mode de transport plus performant complémentaire des réseaux de transports en commun, et l’opportunité d’une réflexion complète sur l’aménagement du territoire autour des gares.

--> Téléchargez la note de l’a’urba : « Bordeaux et l’Aquitaine à l’heure de la grande vitesse ferroviaire. Comment anticiper les effets des projets ?  »

 

Logo RFFPour vous désabonner cliquez icipenny