Problème d'affichage : cliquez ici.
   
Flash Infos GPSO
Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest - GPSO - Réseau Ferré de France
Flash Infos
   

                                   N°20 - Juillet 2012

trait

Un troisième trimestre chargé

Sur la base de la décision du Ministère des Transports du 30 mars 2012, RFF travaille pour présenter aux élus ses compléments d’études et optimisations possibles en matière de tracé sur quelques secteurs encore en discussion en Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques.
La concertation a démarré fin juin et va se prolonger jusqu’à septembre afin de présenter un tracé complet au Comité de pilotage de la rentrée. Le programme d’études se poursuit en vue de la finalisation du dossier à présenter à l’enquête publique en 2013.

Rendez-vous sur ces sujets en septembre avec la prochaine Lettre d'information n°15.

trait

La concertation publique sur les gares, les bilans en ligne

En complément de la consultation du public sur le tracé, une concertation publique a eu lieu en novembre 2011 sur les 11 gares et haltes du GPSO dans le cadre de sa démarche globale de concertation :

Ces bilans, disponibles sur le site www.gpso.fr, ont été envoyés aux communes et intercommunalités concernées pour être mis à disposition du public.

Bilan de la concertation publique sur les gares   Bilan de la concertation publique sur les gares   Bilan de la concertation publique sur les gares   Bilan de la concertation publique sur les gares

Sans oublier, pour la partie nord de Toulouse, le bilan de la concertation sur le projet d’aménagement de la ligne Saint-Jory/Matabiau disponible sur le site www.saintjory-toulouse.fr.

trait

25 juin, présentation de RFF au Conseil Général du Lot-et-Garonne

A l'occasion d’un débat organisé le 25 juin par le Conseil Général du Lot-et-Garonne, faisant intervenir également le cabinet Claraco pour le compte de l’Association Alternative LGV, RFF a eu l’occasion de rappeler l’ensemble de son programme d’études permettant de s’assurer de la robustesse et de la qualité du projet élaboré.
Les études techniques et économiques confortent le choix d’un aménagement de lignes nouvelles, seul à même d’apporter l’amélioration nécessaire pour permettre le report modal sur l’axe Paris-Bordeaux-Toulouse, au bénéfice des territoires traversés s’appuyant sur les gares nouvelles d’Agen et Montauban.

trait

10 juillet, nouvelle réunion pour l'Observatoire des transports au Pays basque

La 4ème réunion du Comité scientifique de l’Observatoire des transports s’est tenue le 10 juillet, sous la présidence du Sous-Préfet de Bayonne. Cette rencontre a été l’occasion pour l’Etat de présenter la dernière enquête réalisée en 2010 des flux de marchandises routiers transpyrénéens. Plus de 12 000 camions ont ainsi été enquêtés à Biriatou tout au long de l’année, sur leur trajet et les marchandises qu’ils transportaient, permettant ainsi de donner une image très précise du transport de marchandises en transit entre la France et la Péninsule ibérique. Les données présentées ont été transmises aux participants et pourront être de nouveau discutées en tant que de besoin lors de la prochaine réunion du comité scientifique prévue pour la rentrée prochaine.
Cette réunion a également permis à RFF de présenter les grandes hypothèses proposées pour GPSO et le modèle utilisé pour prévoir l’évolution du transport de marchandises, modèle retenu lors de l’analyse conduite par le CGEDD en 2011 et ayant fait l’objet de rapports d’audit sur les perspectives d’évolution des trafics. Les nouvelles données résultant de l’enquête de 2010 seront intégrées dans les études que RFF devra présenter lors de l’enquête d’utilité publique, prévue en 2013.

trait

Du côté du réseau existant

En Aquitaine, les travaux de suppression du « bouchon » ferroviaire de Bordeaux se poursuivront à partir d’octobre 2012, avec la réalisation du doublement du pôle multimodal de Cenon, c’est-à-dire l’extension de 2 à 4 quais TER en interconnexion avec la ligne A du tramway. Un chantier d’une durée de 2 ans, lié à la construction de la LGV entre Tours et Bordeaux, est en cours avec une mise en service prévue en 2017. Cette suppression est financée par l’Union Européenne, l’Etat, RFF et, pour la première phase : par le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général de Gironde et la Communauté Urbaine de Bordeaux, pour la seconde phase : par 31 collectivités territoriales des régions Poitou-Charentes, Aquitaine et Midi-Pyrénées.
RFF continue à investir fortement en 2012 dans la modernisation du réseau existant avec un montant de près de 300 M€ contre 240 en 2011. Le premier semestre 2012 a vu la réalisation de plusieurs programmes de rénovation financés à 100% par RFF. Citons, notamment :
- le renouvellement de 102 km de voie entre Angoulême et Bordeaux, qui constitue la plus importante opération de modernisation du réseau au niveau national en 2012 ; 
- le plan de rénovation des grandes halles voyageurs, qui concerne actuellement les gares de Bayonne et Hendaye, après celles de Pau et Arcachon déjà remises à neuf en 2011.

Côté Midi-Pyrénées, la rénovation et la modernisation du réseau reste une priorité pour RFF en 2012 avec près de 150 M€ d’investissement. Avec la rénovation de la voie existante entre Toulouse et Saint-Sulpice, le Plan Rail Midi-Pyrénées (financé par le Conseil Régional Midi-Pyrénées, l’Etat, RFF et l’Union Européenne) va atteindre son objectif de plus de 500 km de rail rénovés en 4 ans dans la région. Sur cette même section, le chantier de doublement se poursuit avec la pose de la deuxième voie de circulation afin de désengorger à terme cette section clé qui dessert tout le quart Nord-Est de la région.
RFF investit aussi cette année près de 57 M€ sur fonds propres, en dehors du Plan Rail, avec notamment le lancement, en juillet, d’un programme de rénovation des voies dans 3 tunnels du Lot et, en septembre, de la voie entre Lourdes et Nay. Les lignes dédiées au fret ne sont pas oubliées avec la rénovation entre avril et juillet de la ligne Castelsarrasin/Beaumont-de-Lomagne qui permettra de pérenniser l’activité de fret ferroviaire sur cette ligne.

Pour vous désabonner cliquez icipenny