AccueilLes projets associésProjet de l'autoroute ferroviaire Atlantique

Projet d’autoroute ferroviaire

 

Réseau Ferré de France travaille à la mise en place du service de "l'autoroute ferroviaire Atlantique", entre la frontière espagnole et Lille, via Bordeaux et l'est de l’Ile-de-France.

Autoroute ferroviaire
                                       Train sur la ligne Perpignan-Bettembourg (Crédit RFF-Christophe Recoura)

L'autoroute ferroviaire est un service qui permet de transporter sur des trains des camions et/ou des remorques en transit sur le territoire national entre le sud et le nord de l'Europe. Il s’agit d’une offre complémentaire au fret ferroviaire traditionnel, qui s’adresse directement aux transporteurs routiers, afin de diminuer le nombre de poids lourds sur les routes.

Un budget total de 175 millions d’euros est prévu pour adapter ainsi l’infrastructure existante, dans le cadre des contrats de projets État-Région des cinq régions concernées (Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre, Ile-de-France et Nord-Pas-de-Calais). Le transfert d’une partie non négligeable des trafics de marchandises de la route vers le rail constitue donc un objectif majeur pour les régions concernées, en France comme en Espagne.

La mise en service de cette autoroute ferroviaire est programmée à l’horizon 2014
en empruntant un itinéraire « alternatif », par Saintes et Niort. Pour cet itinéraire, huit premiers tunnels devront être mis au gabarit pour permettre le passage des wagons spécialement conçus pour les remorques des camions. Huit autres tunnels devront être aménagés à partir de 2017 une fois que la LGV Sud Europe Atlantique Tours-Bordeaux sera raccordée au réseau national.
Depuis mai 2011, Lorry Rail qui exploite aussi l'autoroute ferroviaire Perpignan-Luxembourg est le concessionnaire pressenti par l'Etat (MEDDTL-Ministère en charge des Transports) pour ce service de transport.

Cette autoroute est inscrite dans la loi du Grenelle de l’Environnement au titre du développement durable (réduction des émissions de gaz à effet de serre, diminution de l'accidentologie, économies d'énergie...) et devrait à terme faire partie d’un véritable réseau d’autoroutes ferroviaires qui a vocation à devenir européen.