AccueilLes projets associésAu nord du GPSO

Au nord de GPSO

  

Aménagement de la gare de Bordeaux Saint-Jean

La gare Bordeaux Saint-Jean est le point de convergence des lignes ferroviaires structurantes de la Région Aquitaine. Les développements prévus des services voyageurs (TGV® et TER)  et de marchandises ne pourront se réaliser sans l’optimisation et l’augmentation de la capacité d’accueil des trains et des flux de voyageurs dans le site même de la gare Saint-Jean.
Une réflexion spécifique est en cours dans cette perspective aussi bien pour la gare elle-même que pour le développement du quartier environnant.


Suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux

Le complexe ferroviaire de Bordeaux est situé sur un axe nord-sud majeur qui relie l'Europe du nord à la péninsule ibérique. Au nord de la gare Saint-Jean, les trains ne circulent que sur une seule voie par sens, créant un goulet d'étranglement.

La phase 2 de la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux, débutée à la rentrée 2011, consiste à doubler les voies ferrées sur 3,5 km entre la gare Saint-Jean et la bifurcation de Cenon au nord de Bordeaux et ainsi anticiper la mise en service de la LGV Tours-Bordeaux à l’horizon 2017.
Extension du pôle multimodal de Cenon

 
--> Zoom sur les travaux de 2013 
Jusqu’en septembre 2013
: fin de la construction des 1 400 mètres de l’estacade qui supportera les 2 nouvelles voies.
De septembre 2012 à septembre 2014 : construction des murs de soutènement, ouvrages permettant d’élargir la plateforme ferroviaire existante et de supporter les 2 nouvelles voies au niveau des zones de raccordement (Jonction entre deux lignes ferroviaires.) avec les voies existantes.
De décembre 2012 à 2016 : extension du pôle multimodal de Cenon, avec un nouvel ouvrage comprenant 2 nouvelles voies et 2 nouveaux quais, relié par une passerelle au pôle actuel. En offrant donc 4 quais en correspondance directe avec le réseau de transport (Ensemble de lignes d'un mode de transport et de n½uds de communications où les lignes s'entrecroisent. On parle de réseau routier lorsqu'il s'agit de routes, ...) urbain, il permettra à 2000 voyageurs de bénéficier chaque jour d’une meilleure intermodalité (Possibilité à un endroit donné de changer de mode de transport (exemple, une gare).) sur la rive droite.

Rappel des 3 phases :
Phase 1
(2005-2010) : mise à 2x2 voies entre la gare Saint-Jean et l’ancienne gare de la Benauge sur 1,5 km
Phase 2 (2011-2016) : mise à 2x2 voies entre l’ancienne gare de la Benauge et la bifurcation de Cenon sur 3,5 km. Les opérations prévues sont : le passage à 4 voies entre l’ancienne gare de la Benauge et la bifurcation de Cenon, les protections acoustiques sur 7 650 mètres, et l’extension du pôle multimodal de Cenon.
Phase 3 (2015-2016) : suppression des passages à niveau de Sainte Eulalie.

Pour plus d'informations, allez sur le site du Bouchon ferroviaire de Bordeaux.

 

Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux

Avec 340 km de ligne nouvelle entre Tours et Bordeaux, la LGV Sud Europe Atlantique est l’un des plus importants projets ferroviaires à l’échelle européenne. Mobilité durable, aménagement et développement des régions, ouverture vers les réseaux du nord et du sud de l’Europe : ce projet bénéficiera aux hommes, à leur environnement et à l’économie de leurs territoires. Il s’inscrit dans une démarche de développement durable (Mode de développement qui répond aux besoins présents, tout en veillant à ne pas gaspiller les ressources des générations futures ou compromettre leur capacité ...) portée par Réseau Ferré de France.
Le contrat signé le 16 juin 2011 avec Lisea constitue la plus importante concession ferroviaire au monde : 302 km de lignes nouvelles, 40 km de raccordements, 73 mois de travaux pour une mise en service prévue en juillet 2017.

Viaduc de la Dordogne (en construction, 2013)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les années 2012 et 2013 sont marquées par les travaux de terrassement, des opérations de génie civil destinées à préparer le terrain de la future plateforme ferroviaire et par la construction des premiers ouvrages d’art. Au total, la ligne en comptera plus de 500.

RFF, en tant que maître d’ouvrage de l’intégration de la ligne nouvelle dans le réseau ferré national, a entrepris pour sa part les travaux d’aménagement des lignes classiques sur les 10 jonctions comprises entre Saint-Avertin et Ambarès-et-Lagrave : adaptation de l’alimentation électrique, de la signalisation… le tout en limitant au maximum les perturbations de trafic.

Le projet de LGV Tours-Bordeaux s’inscrit dans un schéma global d’aménagement du territoire : il ouvre la voie aux projets de LGV vers Limoges, Toulouse et l’Espagne. Il permettra de libérer de la capacité pour le fret et les liaisons TER sur la ligne actuelle entre Tours et Bordeaux et apportera une contribution essentielle aux enjeux de développement économique des régions traversées, de l’agglomération bordelaise et au-delà, de toutes les villes du Grand Sud-Ouest.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la LGV Tours-Bordeaux


Ligne à Grande Vitesse Poitiers-Limoges

Trains en gare de LimogesLa LGV Poitiers-Limoges est un projet d'aménagement du territoire qui profite au Limousin, Poitou-Charentes et aux départements limitrophes, grâce aux complémentarités de service de la LGV avec la ligne existante et les réseaux TER des étoiles de Poitiers, Limoges et Brive-la-Gaillarde. Elle s'inscrit dans le réseau à grande vitesse de la façade atlantique qui reliera Rennes, Bordeaux, Toulouse et les territoires du Sud-Ouest à la frontière espagnole, à Paris et aux grandes villes françaises et européennes desservies par la grande vitesse.
Ses objectifs techniques : mettre Limoges à moins de 2h de Paris, Brive-la-Gaillarde à moins de 3h et relier Poitiers et Limoges en 35 minutes.

Le projet de LGV Poitiers-Limoges est actuellement au stade de l'enquête publique, enquête qui se déroule du 30 mai au 12 juillet 2013. L’enquête publique permet à tout citoyen de s’informer et de donner son avis sur le projet envisagé auprès de la Commission d’enquête, instance indépendante.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la LGV Poitiers-Limoges.